Eliane et ses fantasmes (Partie 6 : Vive ma libert

Cumshot

Eliane et ses fantasmes (Partie 6 : Vive ma libertF.Vive ma libertéMardi, c’est demain, ils m’ont téléphoné. Marielle, ma chérie, Paul, mon premier réel amant…Tout sera prêt, belle nappe, serviettes, traiteur, dessert…Je reviens de me faire raser auprès de la copine Marie…Une douceur inouïe… Quelle bête de ne l’avoir fait avant… Que c’est bon, je n’arrête pas de me toucher… Et surtout de regarder mon démon, sur mon épaule, multicolore, il est super mignon… J’ai rendez-vous lundi prochain pour l’autre…MH, ma appelée, Yann aussi, Marie me veut jeudi… Elle a RTT…Je n’ai appelé mon fils, je ne sais que penser, j’ai peur qu’il soit déçu…Le repas est divin, le traiteur a assuré… Je les ai reçus en tailleur, style Channel, très strict… Ils ont adoré.Mon dessert était sublime, et le vin parfait… Nous passons aux cigares, et aux pousse-café…Petit salon, canapé, musique…La conversation est restée banale sur leur séjour à Barcelone et la fin de ma semaine…- En tout cas tu as rajeuni, bravo et tu as une mine superbe, souriante, reposée… Tu as dû passer des heures à te dorer au soleil… Es-tu allée au Club ?- Non, cela ne me disait rien, sans vous… J’ai été sage, juste un soir avec la patronne de l’hôtel… Deux jeunes gens expérimentés, nous nous sommes régalées dans sa villa d’Agde…- Bravo ma chérie… Oh je n’avais pas vu ça… Il est sublimissime, ton démon…- Tu le vois Paul ?- Oui… J’adore aussi, qui te l’a fait ?- Une amie de Marie, ma… cousine…- Ah, elle est d’ici ?- Oui, à côté, elle travaille à Montpellier…- Et le plus beau c’est…Je pousse la musique, suave, délirante… J’ôte le haut de mon tailleur, dégrafe la jupe, la descend lentement… Je retire mon soutif, je passe entre eux deux, les invite à me rejoindre dans la chambre, en culotte…Là, devant leurs yeux médusés, je baisse le frêle tissu et leur dévoile la merveille… Un abricot, que je leur présente cuisses écartées, offert à leurs lèvres, et pour toute la nuit…Marielle est la première à avoir réagi, nue en un clin d’œil, sa bouche vient mourir entre mes cuisses, tandis que ses mains volent sur ma poitrine… Paul dénudé, déjà bien chauffé, s’allonge contre nous, vient inspecter mes trésors, de ses mains expertes… Marielle le pompe, je suis en leur pouvoir… La bouche avide de Paul suce mon abricot, le savoure, se délecte… Marielle le pousse, prend sa place… Le sexe dressé vient contre mes lèvres… je m’en saisis, puis doucement, j’ouvre ma bouche… Il glisse lentement…. Marielle me regarde, prend ma main et la pose entre ses cuisses… Je caresse, elle s’écartèle… J’entre un doigt, puis deux… Elle gémit doucement… Paul la voyant s’abandonner à mes caresses commence à s’impatienter, son sexe devient écarlate, énorme…- Viens Eliane, je n’en peux plus !…Je me remets sur le dos et lui offre mes trésors… bornova escort Il plonge en moi avide de mon sexe déjà bien humide… Le sien s’active, poussé par les mains agiles de Marielle. Que de plaisirs… Mes râles emplissent la pièce, il me possède, Marielle s’approche de moi et ses doigts titillent mon clitoris, et je m’envole…- Oh, oui…. C’est bon… Encore… Viens, Paul, prends–moi…Marielle le pousse sur le dos, elle me laisse la place, je mon te sur lui, écarte mes cuisses et me pourfend du mâle attribut, en gémissant de plaisir… mes seins ballottent, mon bassin prend de la vitesse, je monte sur mon nuage… Je me pourfends, cuisses ouvertes, terriblement excitée, je crie, pleure, gémis, Marielle s’écartèle sur ma bouche, m’offre son sexe… Je prends sa chatte, j’introduis mes doigts, elle pleure de plaisir, j’explose… Mon orgasme devient tonitruant, je ferme les yeux…Quand je les ouvre, mon fils me regarde, détaille le spectacle avec un regard interdit, une main dans son pantalon…Il referme la porte, Marielle court vers lui, elle a compris…Paul se d**** dans un drap. Je me lève, passe mon peignoir… Il me prend dans ses bras pour me consoler, me calmer.Marc est assis sur les genoux de Marielle qui le berce. Il vient de recevoir un coup de marteau… Il est groggy…Il se réveille, ouvre les yeux…- Maman !…- Chéri, tu aurais dû… Ce sont mes amis… Nous sommes entre adultes…- Je vois…Marielle lui parle doucement…- Laisse-nous Eliane, il doit récupérer…Je me retire dans la chambre, Paul vient me trouver, je lui indique les alcools forts… Il revient avec un verre de cognac chacun….- Ton fils, il devait venir ?- Non, pas du tout, il ne vient jamais, mais j’ai reçu les papiers du divorce de son père, alors il doit s’inquiéter…- Tu as déjà… joué avec lui ?- Euh… Non… Mais…- Ah, tu as fantasmé…- Oui… C’est vrai…- Marielle s’en occupe, laisse-là faire, elle est habile…Je bois lentement mon verre, Paul vient caresser mon abricot… Mais je n’ai plus la tête à ça.Je revois sa main sur son sexe, je lui faisais envie…Je n’entends plus rien… Je me lève et doucement, entre au salon…Marielle est penchée vers lui et délicatement sa bouche glisse sur la hampe de mon fils, ses lèvres coulissent jusque sur le gland et redescendent à la base des bourses… Les yeux révulsés, il caresse ses cheveux, accompagnant les mouvements de la jeune femme…Soudain, il m’aperçoit… Elle ne me voit pas…Il me regarde, me sourit….- Tu suces bien, j’ai envie de toi maintenant…- Tu aimes comme c’est bon…- Oh, oui… Continue encore…- Viens, fais-le moi aussi, caresse ma chatte, tu as eu des femmes dans ta vie ?…- Oui, bien sûr… Je ne suis plus puceau depuis longtemps ! Elle écarte les cuisses, il passe sa main sur l’intimité offerte… – Tu es rasée, c’est alsancak escort délicieux, je bande au maximum…Elle prend la main et la guide en elle… Elle continue à masser le sexe dressé…Qu’il est beau, mon fils, une hampe longue… Elle a dû se régaler…- Oh, oui… Enfonce tes doigts dans ma chatte…Je n’en peux plus… Ma main est venue sur mon sexe naturellement en voyant le tableau, écartant mon peignoir… J’ai envie de le voir jouir, comme si…Elle soulève son bassin, il la doigte…- Tu es belle…- Ta mère aussi, tu sais, elle nous plait beaucoup, on l’aime…- Ah… Elle vous aime ?- Oui, la preuve, elle s’est donnée à nous ce soir et jouissait avec nous…- J’ai vu… Je pensais parfois…- Ah, tu aimerais qu’elle soit à ma place…- Non… Euh, je ne sais pas…- Tu aurais envie de la pénétrer avec ton sexe ?- Non… – De le caresser comme le mien ? Tu sais, elle s’est rasée pour moi, pour nous, elle est délicieuse et sensuelle…. Tu aimerais la toucher ?…- Oh, non, je…- Ah ça arrive !… Je te fais de l’effet… J’en ai plein les doigts… Elle porte ses doigts sur ses lèvres et lèche le sperme…- Attends…Elle se penche sur l’objet et le prend dans sa bouche… Sa tête dodeline… Puis, elle se cambre vers lui, il se met entre ses cuisses…- Viens, oui !… Viens !… Oh !… Oui, tu me prends !… Pousse !… Là !… Oui, allez, baise-moi… Donne-moi ton foutre !…Je ne supporte plus… Je ressens leurs plaisirs, tantôt lui, tantôt elle…. Mon jus coule entre mes doigts…Il s’acharne sur elle, sa queue entrant et sortant en cadence…- Gardes-en… Va doucement…- Vous êtes tellement belle…- Tu… Tu es beau aussi… Tu pourrais te joindre à nous… Tu es viril…- J’ai souvent rêvé que ma mère me masturbait…- Comme moi tout à l’heure ?- Oui… – Mais là, tu me fourres comme un amant mon grand… Je suis en train de jouir de toi, ma chatte est trempée de mouille…. Et je ne suis pas ta mère…Il continue à la prendre…. Elle se tourne, lui présente ses fesses…- J’aime être prise en levrette… Finis-moi, jouis avec moi…Il dirige son sexe dans le vagin, détrempé, ce trésor que je connais bien…Sa queue longue et droite s’enfonce à nouveau, puis il imprime le même rythme qu’avant, lent, profond. Elle jouit… Mais ne simule plus… Ses râles sont amples, graves…Il la saisit par les hanches et accélère un peu…Mon sexe me fait mal, mes seins, mon ventre… J’ai envie d’être prise aussi… Je sens une main toucher mes seins, investir mon ventre, glisser dans ma chatte, puis le visage de Paul m’apparaît… Son sexe vient au contact de mes fesses, cherche, trouve… Il me pousse en avant… Je m’appuie sur un meuble… Je me donne, il me prend… Il me possède, je jouis immédiatement… Ses lèvres sont douces, mon fils fait l’amour à sa femme, je lui rends ses baisers…Marielle jouit de escort izmir plus en plus fort…Il me prend aussi vite, et aussi profondément… Je plane…Mes seins battent comme des battants de cloches…Il me baise, me fais crier mon plaisir, ils explosent ensemble… On crie ensemble, unies par le même plaisir, le même amour, comme si il était aussi en moi…Lorsqu’il se retire de Marielle, il se met debout face à moi. Je regarde son sexe, ses poils noirs et frisés. Je sens la semence de Paul couler le long de mes cuisses…On vient de communier ensemble… On vient de jouir…- Maman, je regrette… Je t’aime, je ne veux plus te voir nue contre moi dans mes rêves… je pense que je viens de comprendre deux choses :- La première, c’est que nous aimons l’amour et nous nous aimons d’un amour proche de celui-ci, mais pur, asexué… J’ai terminé mon adolescence et je viens de rayer certaines images de mes yeux, ceci pour toujours. Tu vois, tu viens de faire l’amour avec ton ami, et j’en ai fait autant, avec un certain plaisir. J’ai compris. Ta nudité c’est notre innocence. Notre vertu qui se d**** dans cet amour si intense, que j’avais tout confondu et t’avais innocemment transmis ce désir malsain. Je t’aime de toute mon âme. Tu viens de quitter Papa pour toujours, officiellement, et même si je vais vivre avec lui, plus qu’avec toi, tu seras dans mes rêves, mais comme un ange protecteur… Alors vis ta vie, tu es libre…- Oui, merci Marc… Moi aussi je viens de comprendre, grâce à ces amis, Marielle et Paul, j’ai compris aussi que l’amour filial ne soutenait pas d’amalgames. Mes amants sont des amis, tu vois… Tu m’as surprise en train de jouir, c’est vrai… Et si parfois je nous imaginais, j’étais malheureuse et refusais de voir la vérité. Mon divorce me libère de ton père, je sais que tu m’aimes et que tu resteras mon fils désormais… Ce que je viens de vivre cette semaine, m’a fait comprendre que le sexe n’est pas de l’amour et inversement et lorsqu’on arrive à les dissocier, tout est plus clair. Marielle et Paul m’ont ouvert les yeux, ils m’ont intronisée dans un monde nouveau pour moi, leur amour mutuel ne souffrant pas de leurs expériences sexuelles.- Je vais prendre une douche…- Nous allons continuer notre soirée, dans ma chambre, – Soit tranquille, je me retire, je t’aime. Je vous remercie Paul et Marielle de prendre soin d’Eliane, comme vous dites. Je sais qu’elle est heureuse avec vous, avec de nouvelles amies, dans cette nouvelle peau, qu’elle est libérée de ce carcan qu’était mon père. Il me guide dans ma nouvelle vie, mais je reviendrai te faire mes visites machine à laver… Et serai toujours proche de toi.La nuit fut torride, magique. Nous avions fermé la porte, mis les verrous, et je pus m’exprimer pleinement dans mon nouveau corps, encouragée par mon démon multicolore que j’ai baptisé Marc…Même Paul n’en revenait pas de mes progrès et de mon audace, je leur fis tout ce que j’avais mémorisé depuis mes premiers émois, partageant avec Marielle. Ce fut un récital.Malgré tout, il resta une ombre dans cet océan de bonheurs…

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

didim escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri gaziantep escort pendik escort antep escort seks hikayeleri kartal escort maltepe escort pendik escort kartal escort adapazarı escort adapazarı escort izmir escort ankara escort canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri sakarya escort