Le passage (suite)

Anal

Le passage (suite)Le lendemain de la soirée avec Cédric, ma femme n’était pas au top, elle voulait qu’onparle.- Chéri, je suis partagée, j’ai apprécié la soirée d’hier mais je t’aime plusque tout, je ne veux pas te perdre et j’ai peur d’aller trop loin avec toi.- Si cela ne me convenait pas, cela fait longtemps que je te l’aurais dit, quetu contrôles ma sexualité était un fantasme pour moi, sa réalisation est un bonheur,je ne regrette rien et je prends mon pied dans nos jeux.- Tout de même, tu me vois moi, ta femme se faire prendre par un autre et tulèches le sperme de mon amant. Excitée par la soirée je t’ai même fait sucer sa queue,tu aimes vraiment ça ?Les yeux dans les yeux, en souriant je lui répondis- Oui, j’aime tous nos jeux, je ne souhaite qu’une chose, c’est de continuercomme on est parti. Je n’avais jamais sucé une queue mais excité par trois semainesd’abstinence, je n’ai pas eu de mal à franchir le pas.- Mon chéri, j’ai plein de fantasmes qui s’éveillent en moi, mais es tu biensûr de vouloir y aller ?- Je t’ai offert ma sexualité, c’est à toi maintenant d’en disposer comme tu lesouhaites.- Et notre enfant ? On güvenilir canlı bahis siteleri voulait en mettre en route un second, comme on va fairesi tu n’es pas le seul à jouir en moi ? On devrait faire une pause le temps de lefaire. Si on continue et que tu n’étais pas le père de ton enfant, il se passeraitquoi ?- Je serai le père de l’enfant que tu porteras et je t’aimerai toujours autant.Je la pris dans mes bras et la serra fort contre moi.La soirée fût très câline entre nous, on s’endormit l’un contre l’autre nus dans notrelit.Le lendemain elle m’annonça que dorénavant j’aurais le droit de jouir au moins unefois par mois, mais c’est elle qui choisirait quand et comment. Toute la semaine jegardais ma cage de chasteté, à la fin de la semaine, après un mois d’abstinence dusperme s’écoulait de temps en temps de ma queue trop pleine.- Mon chéri, ce soir tu vas jouir. Tu as toujours voulu me sodomiser enm’expliquant qu’on pouvait jouir de la sorte et que pas mal de femmes aimaient cela,alors ce soir on va vérifier mais c’est toi qui fera la femme.Le soir dans notre chambre, elle me libera de ma cage, ma güvenilir illegal bahis siteleri queue se mis instantanémentau garde à vous. Nu, je me mis à quatre pattes sur le lit, cambrant les fesses pourattendre mon du.Elle se déshabilla, sortir un gode ceinture d’un sac, un achat fait exprès pourl’occasion, et l’installa sur elle. Ses doigts badigeonnairent de lubrifiant monanus, jouant à entrer un après l’autre en moi puis deux ensemble.- Alors ça te fait quoi de te dire que tu vas te faire enculer par ta femme ?- J’ai un peu peur, mais rien que de sentir tes doigts prendre mes fesses, çam’excite.Ma queue était dure et coulante, allait elle me branler en même temps qu’en meprendrait ?Je sentis le bout du gode contre mon anus, tout d’abord il tourna doucement autourpuis il se mit pile dans l’ouverture et commença à pousser. Mon sphincter résista unpeu mais le lubrifiant lui fit rendre les armes très vite et le gode força l’entréeet s’introduit en moi doucement mais continuellement.J’en avais le souffle coupé, ma femme me tenait fermement par les hanches et mesignalait chaque centimètre qui était passé.- güvenilir bahis şirketleri Je te fais mal ? J’ai mis la moitié, tu veux qu’on arrête ?Sans un mot je fis non de la tête.- Alors je continue mon chéri, tu vas tout prendre. Il est un peu plus long etlarge que la tienne mais ça t’habituera quand tu en prendre des vraies.Je la sentais complètement contre mes fesses, elle se figeât pour me laisserm’habituer puis elle bougea tout doucement…- Je suis trempée d’enculer mon petit mari, si je ne me retenais pas, je tedéfoncerais ton cul comme dans les films.Ses va et viens prenaient plus d’ampleur et de vitesse, mon cul avait accepté sonvisiteur, la douleur était partie.- Alors tu maies te faire enculer ?- Oui, j’aime que ma femme m’encule.- Tu crois que tu vas jouir par le cul et ta queue se vider ?- Je ne sais pas, je ne crois pas…- Je vais t’aider….En continuant ses mouvement, elle prit son mini vibro qu’elle avait posé à côtéd’elle, le mis en marche et le colla à mon gland. Avec les vibrations, ma queuesursautait et gonflait, je n’allais pas être très long.En même pas deux minutes, ma queue explosa et expulsa une quantité incroyable desperme sur le lit. Cette jouissance me dévasta, j’ai vide de chez vide. Elle décula etse colla à moi en caressant délicatement mon corps.- C’est bien mon chéri, maintenant tu peux remettre ta cage mais je te prometsque tu pourras très bientôt jouir à nouveau et en moi. On va faire un bébé.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

didim escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri gaziantep escort pendik escort antep escort seks hikayeleri kartal escort maltepe escort pendik escort kartal escort adapazarı escort adapazarı escort izmir escort ankara escort canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri sakarya escort