Gaëlle

GaëlleC’est le matin, je me lève, mets mon peignoir et sort tranquillement de ma chambre. Je passe devant la salle de bains et j’entends Gaëlle qui prends sa douche. Je poursuis, passe devant votre chambre à coucher dont la porte est tenue ouverte. Je ne peux l’expliquer mais j’ai ressenti le besoin d’entrer dans cette pièce de l’amour. Peut être est ce dû à l’ambiance érotique qui s’en dégagait. En face de moi se trouve le lit marital, je me dirige vers le placard mural où je peux admirer tes ravissantes robes qui à n’en pas doutais doivent mettre tes formes en valeurs. Puis j’ouvris la commode où je fis de magnifiques découvertes, ta lingerie coquine dans le 1er tiroir et dans le second j’y trouve tes bas et tes collants. J’en sors, les caresses, les sent. Mon esprit s’évade et j’imagine Gaëlle en train de les enfiler tout en délicatesse, de la pointe des pieds jusqu’en haut des jambes. Et là une voix me sors des mes songes.- Eh ben, te gêne pas surtout. Je me tourne et je m’aperçois que Gaëlle est à la porte de la chambre. Je suis surpris en flagrant délit comme un adolescent. Mon visage est rouge de honte. Je reste immobile ne sachant quoi dire quoi faire devant la maîtresse de maison sur laquelle je fantasme. – Qu’est ce que tu es en train de faire, me dit elle en se rapprochant de moi? Alors réponds moi- Je je … heu…fouille…regarde dans vos tiroirs.- Tu regardes mes petites culottes, un mon pti cochon?- heu….oui- Elles te plaisent? ça t’excite?- oui elles sont sexy et doivent mettre tes formes en valeurs- Mais tu as quoi à la main? C’est mon collant?Tout en hochant la tête pour confirmer, je lui dis que j’aime particulièrement les collants et les bas car ils mettent merveilleusement en valeurs les jambes des femmes.- Et tu aimes comme je suis habillé là?Je la regarde avec plus d’attention car depuis qu’elle m’a surpris j’avais tendance à baisser les yeux. Elle est incroyablement désirable. Elle porte un tailleur noir, jupe/veste avec un chemisier turquoise dont plusieurs boutons étaient défait et qui laisse edirne escort bayan apparaître un beau décolleté. J’ai qu’une envie y plonger mon regard. Je remarque aussi qu’elle porte des collant et des petits escarpins qui lui font des jambes splendides.- Alors, ça te plait? Tu vois j’ai des collants?- Oui tu es sublime- RegardeElle est en train de légèrement remonter sa jupe pour me faire découvrir que sous son collant elle ne portait rien.- Tu as envie de moi?J’acquiesce. J’ai rien entendu.- OUI-Alors on va s’amuser et tu va m’écouter. C’est alors que je découvre une Gaëlle que je ne connaissais pas-Comme tu semble apprécier les collants et bien tu vas en enfilerJe la regarde très surprise-Allez dépêche toi, déshabille toi, mets ce collant et appelle moi Madame-Bien MadameJe m’exécute. C’est la 1ere fois que j’enfile des collants. La sensation sur ma peau est telle que ce que je l’avais imaginé. C’était doux.Gaëlle m’allonge sur le lit et à l’aide d’une autre paire de collants m’attache les poignés entre eux.- ça te plait d’être à ma disposition?-Oui MadameElle me caresse lentement tout le corps, y pose des baisers, en évitant soigneusement mon sexe. Ce dernier commence à grossir et Madame s’en aperçoit.-Eh ! on dirait que ça te plaît mon cochon. Il va falloir te calmer car tu vas d’abord t’occuper de moi.Elle retire sa veste, sa jupe puis se positionne au dessus de moi en califourchon. Elle défait un à un les boutons de son chemisier pour ainsi se retrouver seulement en collant et en soutien gorge. Sa poitrine est si généreuse qu’elle semble prise au piège de ce sous-vêtement. -Vous êtes splendide, Madame . Je vous veux Madame-Non non non, pas encore. Tu ne le mérites pas encorePour me narguer elle me plonge le visage dans ses seins. J’ai tellement faim que je sors ma langue mais de suite elle se recule.-Je t’ai pas dis de me lécher mon cochonElle se retourne pour se mettre en 69. Elle me présente ainsi son cul, bien rebondi, et j’ai maintenant au dessus de mes yeux sa chatte recouverte de son collant tandis escort edirne qu’elle me caresse par dessus mon collant mes jambes et (enfin) mon sexe . Je sens ma queue grossir dans la douceur de ce vêtement où je commence à être à l’étroit. Je remarque en même temps que je bande que Madame mouille. La situation l’excite . Elle aime me dominer. Elle aime voir ma queue se durcir alors qu’elle s’exhibe.Elle se tourne à nouveau et pose son sexe sur ma bouche, mon nez.-Vas-y sent moi, lèche-moi à travers-Que vous sentez bon. -Tais toi ! me dit-elle en s’asseyant, m’étouffant presqueElle ondule sur mon visage, libère sa poitrine, la caresse-Je veux sentir tes mains sur mes seins. Je vais te détacher mais tu dois m’obéir.-Oui MadameElle défait les collants qui servaient de liens et guide mes mains sur son corps. J’apprends par le toucher à découvrir son corps. Ses fesses dont je rêves, cette croupe Huuummm. Que dire lorsque mes mains parviennent à ses seins dont les tétons étaient durs d’excitation.-Putain déchire moi ce collant, j’en peux plus je veux sentir ta langue.A peine avait elle fini sa phrase que j’avais fait un trou pour que plus rien ne sépare ma langue de sa chatte trempée de désir. Je la lèche, me délecte enfin de ce nectar dont l’odeur m’enivre. Son clito a grossit d’un coup, je la pénétrai à petits coups de langue. Elle se pencha un peu en arrière afin que ses mains puissent caresser ma queue. -Ohh Ouuuuiii je jouis . C’est boooonnnn. Crie t-elle en serrant ma queue à m’en faire mal.Je continue à me délecter de sa jouissanceElle se retire, descends au niveau de mon sexe déchire le collant (enfin je suis libre) et avale d’un coup ma bite tendue à son maximum. Elle me léche la verge de haut en bas, de bas en haut, titille mon frein. Prends en bouche mon gland et je sens sa langue tourner autour puis descends en gorge profonde remonte m’aspire. Sentant que j’allais surement éjaculer elle me serre la base de mon sexe et me léche les couilles, les aspire, une à une puis les deux en même temps.-Je suis aux anges. edirne escort Je veux jouir.-D’accord chacun son tourElle enfile un collant à son bras, caresse ma queue avec le collant la prends en mains et reprends sa pipe en m’aspirant de plus en plus fort-Oui oui oui … Je viiiieeeennns… Je jouiiiiiiiis et je sens mon sperme lui remplir sa bouche.Lorsqu’elle lâche ma bite je vois son regard de cochonne de femme fière de son travail qui a une petite goutte de sperme au coin de sa bouche qu’elle att**** de sa langue habile (je viens de le constater)-Ne crois pas que s’est fini, te sucer, te faire jouir m’a excité à mort. J’ai la chatte en feu. Tu vas me baiser comme une chienne Madame se met à quatre pattes et ni une ni deux ma bite se redresse. Elle écarte ses fesses et je vois sa chatte grande ouverte et son anus qui commence à s’élargir également. Ma queue est de nouveau raide et je la fourre instantanément. -Enfiiiiiiiiinnnnn ! Hurle t-elle. Quelle est bonne ta bite . Elle me remplit. Vas-y baise moi fort !Je l’att**** par les hanches et lui donne des grands coups de reins pour qu’elle sente bien ma queue. Ma bite va et viens dans cette chatte complètement offerte et trempée, cogne au fond de son vagin ce qui lui arrache de fort gémissements à chaque fois.J’alterne avec des mouvements plus circulaire puis je ressort et rentre avec force dans cette chatte. Je la saisis par les épaules pour la prendre encore plus sauvagement -Ouuuuiiii j’aimmmme, mon cochonJe glisse en elle d’une façon formidable. Elle est la seule à s’exprimer mais je n’en pense pas moins. Je sens son vagin de plus en plus se contracter elle est au bord de la jouissance. Je la retourne car je veux voir la jouissance dans ses yeux, sur son visage, dans son corps. Je reprends mes mouvements dans ce vagin si accueillant .Il ne fallu pas attendre bien longtemps pour voir le plaisir de Madame monter monter monter. Son vagin serre ma queue comme pour la retenir. Elle att**** ses seins , mords ses lèvres, ses yeux brillent de mille feux puis m’enserre de ses jambes pour me bloquer au fond d’elle alors qu’elle jouit ce qui me fit venir au même moment.Je m’avachis sur elle, toujours mon sexe en elle, nos poitrines l’une contre l’autre, épuisés mais heureux nous reprenons notre souffle.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kartal escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri maraş escort bayan kuşadası escort bayan çanakkale escort bayan muğla escort bayan mersin escort bayan muş escort bayan nevşehir escort bayan elazığ escort bayan erzincan escort bayan erzurum escort bayan online poker canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri sakarya escort sakarya escort ısparta escort karabük escort karaman escort karşıyaka escort kaş escort kastamonu escort kayseri escort kırıkkale escort kırklareli escort kırşehir escort mobil porno izmir escort bayan serdivan travesti