La jeune cousine de ma femme 2

Babes

La jeune cousine de ma femme 2J’étais dans une pièce avec un grand lit qui trônait au milieu. Dessus Luna nue qui m’invitait à la rejoindre. Des bisous dans le cou, ses jambes qui se mêlent aux miennes, des longs regards, des bisous langoureux.Elle me chevauche et va pour se glisser sur ma longueur … Et à ce moment-là mes yeux s’ouvrent. C’est toujours le même rêve que je fais chaque nuit. Ça fait 7 mois que j’ai couché avec Luna, depuis ce jour il n’y a pas un seul instant où je ne pense pas à elle. C’est comme si elle m’avait envoûté, je me souviens de ce nectar doux et chaud qui s’écoulait entre ses jambes. De mes plaisirs solitaires pour atténuer ce manque. Ma femme s’est bien rendu compte que quelque chose n’allait pas. Naïvement elle pensait que je me lassais de notre routine sexuelle, elle réalisa un de mes plus grands fantasmes en passant la nuit dans un club échangiste mais ce souvenir sera narré une prochaine fois.Malgré cela, je n’avais qu’une envie, revoir Luna et passer un moment coquin avec elle. Mon voeu de la revoir aller s’exaucer, la mère de Luna lui organisait une fête surprise pour ses 26 ans et bien entendu nous étions invités. Après 3h de route nous voici arrivé. La réception se tenait dans une petite salle des fêtes toute la famille était présente. 21h, Luna arrive elle était resplendissante et sexy. Ses longs cheveux blond, cette robe sexy et ses jambes … Le temps s’arrêta, j’étais troublé, excité et énervé … oui énervé car Luna n’était pas venue seule. Qui était cet homme, jusqu’à preuve du contraire istanbul escort l’indépendance était le maître mot de Luna …Il fallait à tout prix que je me ressaisisse pour pas que ma femme se rende compte de quelque chose. Luna fit le tour des invités pour nous saluer, une simple bise et même pas un regard. Après ce que nous avons vécu, elle n’a rien eu de plus à mon égard. Après le repas j’ai prétexté un mal de tête, cela était devenu insupportable d’être dans la même pièce que Luna.Ma femme, elle décida de rester un oncle allait la raccompagner à notre hôtel. Avant de partir il fallait que je parle à Luna mais impossible de la trouver. Une fois sur le parking pour rejoindre ma voiture j’aperçus Luna chevauchant son mec à l’arrière de sa voiture. Elle n’avait vraiment pas froid aux yeux et elle assumait totalement sa sexualité je ne voyais pas d’autres raisons pour agir de cette façon. Trop c’est trop, fallait que je parte. Une fois à l’hôtel dans le lit impossible de dormir je tournais en rond repensant à cette scène. J’étais entre excitation et dégoût. Pourquoi agissait elle comme ça ? Ma femme coupa cette torture mentale en entrant dans la chambre. Elle était élégante comme à son habitude. Moulée dans un petit tailleur. Elle ôta tous ses habits et s’est glissée sous les draps.Son corps était chaud, sa peau douce. Ma main caressa son corps et s’arrêta sur son entrejambe. Elle était humide, je la connais par coeur, je sais ce qu’elle aime, comment avcılar escort lui faire du bien. J’enfonce trois doigts, elle gémit. Elle me saisit la verge qui était déjà dans un état second. Je ne sais pas pourquoi mais j’apprécie énormément quand ma femme me branle.Je suis de nature impatiente ce qui peut me jouer des tours dans une telle situation mais ça faisait longtemps que je n’avais pas touché ma femme je savais qu’elle voulait que l’on rentre dans le vif du sujet. Si je peux jouer au jeu des comparaisons l’intimité de ma femme était différente de celle de Luna. Bien plus ample, généreuse et lubrifié car ma chère et tendre est fontaine. Un plaisir et un comble pour moi en tant qu’homme car cela représente le témoignage d’un plaisir ultime. Oui le corps ne ment pas. En position du missionnaire, mon membre fut englouti par l’entrejambe de ma moitié. Habituellement je me devais de faire de léger va et vient pour que l’excitation lubrifie son sexe entièrement mais là il en était tout autre. Je l’ai pilonné sans ménagement de grands coups de reins court et sec. Nos chairs respectives s’entrechoquaient, la mélodie de nos corps faisait monter encore plus l’excitation.C’est fou dans cette position et l’angle de pénétration je pourrai la satisfaire toute la nuit. Son abricot se dilatant complètement, je pouvais sentir la mouille recouvrir mon sexe, son corps se tendre, son ventre se serrer puis d’un coup un violent jet de cyprine se déposa sur le drap.Je ne voulais pas lui laisser le traditionnel şirinevler escort répit pour reprendre ses esprits, j’étais remonté, en colère contre Luna je voulais la baiser mais elle m’a échappé. Je continuais mon effort sans relâchement et très vite un deuxième orgasme le drap était encore un peu plus trempé. Je vous ai dit je sais ce que ma femme aime et je savais que la mettre en levrette lui ferait perdre encore un peu plus la tête. Une fois dans cette position je léchai son petit anneau brun avec de gros coups de langue, elle savait où je voulais en venir. J’ai collé mon gland contre son orifice. Elle le saisit avec la main pour le guider et l’enfonça lentement à ce moment-là je pensais à Luna. Cette nuit où elle s’était entièrement offerte à moi. Cette pensée fit gonfler mon membre encore un peu plus, ma femme m’avait tout entier en dans son derrière.Je ne voulais pas la ménager même dans cette posture qui dans un premier temps était plus douloureuse que plaisante. A l’aide de mes mains j’ai écarté ses fesses et lui perfora la chair ce qui la dilata presque instantanément. Passant d’un petit anneau à une belle fente béante. Elle poussa un grand cri et s’agrippa au drap. Sa belle poitrine dansait au rythme de mes coups de reins. Elle avait de beaux seins bien gros et légèrement en gant de toilette. Ses tétons étaient gonflés. Je n’allais pas pouvoir tenir, je me retirai et déversai ma semence sur le bas de son dos. Le liquide coula au milieu de ses fesses, cette vision était magnifique. Mon orgasme fut violent sûrement parce que je pensais à Luna. Qu’est-ce qu’elle me manquait …Ma femme fila sous la douche, moi préférant reprendre des forces en m’allongeant nu sur le lit. Sur la table de chevet mon téléphone avec une notification, un nouveau message : «Il faut que je te vois, tu me manques … douce nuit. Luna »A suivre …

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

izmir escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri gaziantep escort pendik escort antep escort kartal escort film izle malatya escort izmir escort seks hikayeleri izmir escort bayan sarıyer escort sarıyer escort sarıyer escort sarıyer escort sarıyer escort malatya escort bayan kayseri escort bayan eryaman escort bayan pendik escort bayan tuzla escort bayan kartal escort bayan kurtköy escort bayan ankara escort kayseri escort marmaris escort fethiye escort trabzon escort izmir escort kocaeli escort kocaeli escort canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri