Les deux copains de mon fils …

Les deux copains de mon fils …Bien que divorcée, a quarante-trois ans je suis une femme comblée, a tous points de vue …j’ai un travail qui me permet de vivre décemment, un fils, formidable, Alex, dix-sept ans, à la maison ça se passe bien, deux fois par semaine ses trois copains viennent le rejoindre, c’est la seule contrainte qu’il m’impose pour préparer des goûters ou autres friandisesIl y a Léo, maxime et son frère Camille, Camille est plus âgé, dix-huit ans et demi car c’est un garçon qui a redoublé, il fait vraiment homme, Je rie en douce quand je les entends se raconter leurs amourettes avec des mots plus ou moins crus, il n’y a que Camille qui reste silencieux sur ses conquêtes Un jour son regard sur moi a subitement changé, ce n’est plus le regard maternel des deux plus jeunes envers moi , je suis restée médusée quand j’en ai découvert la cause … lorsqu’il vient chez moi il regarde de suite mon étendoir pour voir si j’ai mis du ‘petit linge’ l’autre jour je l’ai surpris devant mes strings des plus mini, il a passé le dos de sa main sur l’un d’eux, pour en tester la douceur ? imaginer ce que pouvait bien contenir cet écrin de dentelle ?En tous cas ça m’a remuée, je n’ai pu empêcher ma chatte d’avoir une contraction lorsqu’il est entré me fixant de haut en bas de ses grands yeux bleus, comme pour deviner quels genres de sous-vêtements je portais sous ma robe courte, en partant il m’a fait la bise au plus près de lèvres en serrant très fort mes épaules, si ce n’est pas un appel je n’y connais plus rien-Au revoir Katie … a bientôt ?-Au … au revoir Ca…Camille …à bientôt Une fois seule je médite sur cette conduite cavalière, gênée et ravie qu’un homme, même jeune, s’intéresse à moi, il y a maintenant des mois que je suis privée de sexe, mes doigts et un vieux vibro ne compensent plus mes besoins et ce garnement venait de réveiller mes instincts, ça s’est traduit le soir même, faute de mâle par des attouchements, nue sur mon lit, dans une position qui ne laisse pas de doute sur mes désirs ravivés , par des caresses précises entre mes cuisses Sachant la venue des jeunes, et surtout de Camille qui, j’étais certaine, allait fureter du côté de l’étendoir, au lieu de cacher mes sou vêtement au séchage j’en ai épinglé un encore plus coquin, un string fendu que je mettais lors de soirées très intime avec mon ex, il ne manquait plus qu’à épier le petit curieuxIl a profité de ce que les plus jeunes jouent au foot pour aller fureter là où il ne fallait pas… scotché devant ce slip bizarre il a fini par le toucher, tiré dessus dans tous les sens, pour finir par le décrocher et le mettre dans sa poche, ensuite il est allé voir son frère et se dirige vers la maison… -Katie ?-Oui ? je suis là-Je vais partir ankara escort -Déjà ? et les autres ? -Ils vont jouer à la console chez Léo avec votre fils, d’ailleurs ils partent déjà -Bien alors à plus tard Camille ?-Ils sont partis…-Oui et ?? -Voilà, je voulais vous poser une question Katie-Quel genre ? -Ceci … ça sert à quoi ? -Eh bien tu le vois, c’est ma petite culotte ! mais que fait-elle dans ta poche ?-Ça ne protège que dalle ?-C’est érotique, coquin, ça sert à aguicher les hommes -Je m’imagine mal ??? vous ne pourriez pas la passer sur vous ? -CAMILLE ! tu as perdu la raison ? -Je vois bien que vous n’êtes pas totalement épanouie, il vous manque un homme-Ça ne regarde que moi, à présent donne-moi ce slip-Posez le devant votre bassin, ça me donnera une idée-Je veux bien mais ça ne donne rien ainsi -Alors mettez-le que diable ! je ne m’approcherais pas juré ! -Calme toi … bon, je vais satisfaire ta curiosité, tourne toi Complètement déboussolée je retire le slip que je porte pour enfiler ce bout de tissu que je plaque bien sur ma motte qui commence à sourdre intérieurement et je rabaisse ma robe-Voilà Camille…-Mais ? relevez votre robe sinon ça ne sert à rien …-Reste où tu es … -Putain !!!!! -Camille ! -Pardon ! quel joli cul ça fait !-Tu n’as pas d’autres adjectifs plus appropriés ? -C’est bandant ! et c’est le cas ! -Tu veux dire que tu es en érection ? -Voyez plutôt cette bosse !-Effectivement … -Je peux toucher votre culotte ? -Oooooooohhhhhhhhhhhhh …. Vient !-MERCI !!!-Doucement … passe le dos de ta main dessus, -Vos poils passent à travers ! c’est marrant cette fente, le sexe d’un homme peut entrer par là sans avoir à retirer la culotte ? -C’est fait pour… mais que fais-tu ? -J’enfonce un doigt -Tu ne devrais pas … ouuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiii ! -Ça vous fait du bien ? -Il y a si longtemps … -Je vais sortir ma queue -Elle est comment ? -Comme ça ! -Mon dieu mais tu es véritablement un homme ! -Alors je peux vous satisfaire ?-Camille… -Allons dans votre chambre … ne gardez que votre string fendu sur vousJe m’allonge dans la position d’une garce que je suis, mais comment résister à l’appel du loup ? Camille détaille chaque parties de mon corps en ôtant ses vêtements, son membre plaqué contre son ventre il vient a genoux prés de moi, comment ne pas prendre dans ma main cette queue qui tressaute, en souplesse il m’offre son sexe et pose sa tête entre mes cuisses ouvertes, je sens son souffle sur ma chatte brulante et entrebâillée, ses doigts tirent les lèvres vers l’extérieur sa bouche se ventouse sur mon con, j’engouffre sa bite pour étouffer mon hurlement de joie, c’est à son tour de manifester bruyamment son bonheur , je le décalotte en poussant avec ma bouche, sa langue escort ankara un peu malhabile fouille nerveusement mon vagin, petit à petit il se calme et explore plus lentement les recoins de ma grotte, très vite ma fellation porte ses fruits ,je reçois avec délectation plusieurs décharges de foutre en plein gosier, mon string trempé colle à ma chatte je suis prête … -Ça change des jeunes connes du lycée ! merci pour cette formidable pipe ! -Tourne-toi vers moi Camille … -Entre vos cuisses ?-Tu ne voulais pas tester une verge par la fente du string ? -Je peux vous baiser ? -Fais-moi l’amour, fais-moi jouir -Hhaaooooaaaaauu je vais enfiler sa craquette par un trou ! -Allonge toi sur moi, je vais guider ta verge, pousse avec tes orteils… mmmmmmuuuuuuuuuuuuuummmmmmmmmmm !!! OOOOOuuuuuuuuuiiiii j’aime ça !!!Le jeune Camille fait tout ce qu’il peut pour me montrer son savoir-faire, je fais le reste en ondulant du bassin faisant frotter sa queue là où il faut pour m’amener au plaisir suprême, il est ravi d’entendre mes gémissements-Je vais te faire jouir salope ! pas une nana ne résiste à ma bite ! tu vas sentir passer ma purée !-Cogne plus fort chéri, défonce la salope que je suis, va-yyyyyyyyyyyy yyy !!!!!-Jouis connasse, je vais te faire péter la tirelire -Remplis moi la craquette -Tien-tien-tien-tien-tien-tien tiennnnnnnnnnnnnn, ça viiiiiiiiiiiiiieeeeeennnnnnnnnnt !!!!-Oui-oui-oui-oui-oui- oui -……… ouuuuuuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !! donne-moi tooooooouuuuuuut, je jouis …. Je jooooooouuuuuuuuiiiiiiiiiiiiiiiisEssoufflés en sueur, nous somment restés longtemps silencieux aussi gênés l’un que l’autre une fois la pulsion sexuelle redescendue-Il faut oublier cet instant d’égarement Camille-Oublier un tel bonheur ? impossible -Personne ne doit savoir -Personne n’en saura rien … à part mon frère Maxime -Maxime ? et pourquoi irais-tu lui raconter ? -Vous êtes une femme formidable et généreuse Katie-Merci mais …-Vous pourriez faire quelque chose pour lui ? -Faire quoi ? -Il est puceau …-Trouve lui une copine ? -Pas question de risquer de le traumatiser avec une gourdasse, c’est vous qu’il lui faut ! de toute façon ce n’est pas négociable, vous avais retrouvé le chemin du bonheur grâce a moi, si vous voulez que je continue à vous baiser acceptez cette requête -Camille tu n’es pas raisonnable …-Accepte et je t’en remets un coup de suite, je bande encore comme un âne-En levrette ? -Banco ! alors c’est oui ? -Oui … amène le samedi après-midi, Alex va chez son père-Youuuupy !! putain ta culotte est collée à ton cul ! en même temps quelle vue ! on dirait une chienne -Je suis une chienne, ‘TA’ chienne ! wwwwwwwaaaaaaoooooooohh !! doucement tu vas me perforer l’utérus !-Si tu veux je peux m’occuper ankara escort bayan du petit trou ? -Plus tard, ce sera une autre leçon, baise moi salaudCamille m’a laissée sur les rotules j’ai bel et bien renoué avec le cul ! et maintenant impossible de faire marche arrière, le samedi j’ai mis une jupette évasée et un string ‘normal ’ qui cache juste ce qu’il faut de mon intimité soigneusement épilée, mes seins sont libres sous un corsage qui laisse voir mes aréoles brunes, Camille fanfaronnant est arrivé avec Maxime qui n’ose pas me regarder dans les yeux, c’est peut-être parce que je me suis assise de façon à ce qu’il voie mon entre jambe jusque-là bien caché à ses yeux innocents-Elle est belle Katie hein Maxime ? -Oh oui !-Tu aimerais faire ce dont nous avons parlé ensemble ? -Toucher ses seins ? -Ouvrir doucement son corsage et palper sa poitrine-Je suis déjà dur … -Rassure-toi-moi aussi !-Vient près de moi Maxime, embrasse-moi et laisse agir tes mains, je vais libérer ton oiseau -D’accord … Tremblant le jeune fouille dans mon corsage dont il arrache les boutons pour accéder plus vite à mes nichons, il baisse la tête pour me téter bruyamment les bouts, son frère a déjà sorti son membre et entretient l’érection, maxime se sert d’une main libre pour venir toucher ma culotte, il a de qui tenir ce petit ! … il a le même membre que Camille ! -Écarte lui le slip Maxime touche lui le bonbon -C’est chaud et très humide … -Enfonce des doigts -Combien ? -Idiot ! autant que tu peux, écarte lui bien la moule nous la baiserons a deux ! -Quoi ? vous n’y pensez pas les garçons ? -C’est toi qui va nous supplier dans un moment ! -Je vais décharger qu’est-ce que je fais ? -Donne-lui ta bouche Katie-Vient vite mon bonhomme ! mmmmmmmuuuuuuuuummmmmmmm -Il était temps ! on va dans la chambre à présent que les préliminaires sont faits ?-Sont faits ? vite fait ! mais ça iras venez … tu es prêt maxime ? -Je crois … -Mais oui tu bande ! baisse lui la culotte frérot, regarde de très près sa chatte, hume-la, ça sent bon ? -Boff couci-couça -Faut-y faire, bientôt tu auras le nez dedans-Comme vous y allez les mômes ! je ne suis pas un œuvre de charité ! -Tu ne résisteras pas à deux queues bien raides-Allez vient entre mes cuisses Maxime, t’es costaud dit donc ! -Tu devrais monter sur lui ça me permettrais de te prendre en même temps -Tu veux que je vienne sur toi maxime ? -Pourquoi pas ? faut tout essayer de toute façon ! Ou ais-je mis les pieds ? ou plutôt la chatte ! je suis tombée sur deux énergumènes qui savent ce qu’ils veulent, prends ce qui vient ma pauvre Katie laisse-les te baiser et te baiser encore ! ravi Camille a jouis une seconde fois dès que je me suis enfilée sur sa verge, quelques contractions et c’est repartit ! le môme est dépucelé ! Maxime qui ne perd pas le nord, appui sur mon dos pour me coucher sur son frère et accéder à ma chatte déjà bien bouchée … pas besoin de vous expliquer la suite et ça dure encore aujourd’hui ….

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

kartal escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri maraş escort bayan kuşadası escort bayan çanakkale escort bayan muğla escort bayan mersin escort bayan muş escort bayan nevşehir escort bayan elazığ escort bayan erzincan escort bayan erzurum escort bayan online poker canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri sakarya escort sakarya escort ısparta escort karabük escort karaman escort karşıyaka escort kaş escort kastamonu escort kayseri escort kırıkkale escort kırklareli escort kırşehir escort mobil porno izmir escort bayan serdivan travesti