Ma découverte des asian houses à Barcelone

Amateur

Ma découverte des asian houses à BarceloneIl y a environ un an, avec des amis on souhaitait plus que tout aller voir un FC Barcelone vs Real Madrid. Du coup, lorsque je dis à mes amis qu’une de mes tantes avait une maison de vacance tout proche de Barcelone, on organisa illico presto un séjour là-bas afin de voir ce match. Mais en plus du match, j’avais un autre objectif en allant à Barcelone. En effet, étant célibataire depuis plusieurs mois, je voulais en profiter pour essayer un lieu qu’un ami au boulot m’avait parlé, les asian houses. J’ai en effet toujours était très attiré par les filles asiatiques mais je n’ai jamais eu la chance de sortir avec. Lors d’une soirée, je profitais du fait que tout le monde souhaitait aller en boite pour prétexter vouloir rester dans la maison à cause d’une migraine. Une dizaine de minute après leur départ, je quittais à mon tour la maison pour me rendre dans la asian house que j’avais repéré chez moi quelques semaines plus tôt grâce au net.Après avoir grandement galéré à trouver la rue (merci le GPS de mon téléphone), je finis enfin par arriver dans un petit immeuble tout ce qui a de plus normal. Je sonnais, la porte du hall s’ouvrit, je montais et arrivais au premier étage, je vis alors une porte entre-ouverte. Je m’y rendis avant de taper. Une femme ayant la cinquantaine, et que l’on nomme la mama, me demanda si j’étais là pour un massage, après avoir acquiescé, elle me fit rentrer. Je m’installais sur un vieux canapé tandis que sept filles magnifiques firent leur apparition. Après s’être tour à tour présentée, je devais en choisir une pour une heure. Je finis après moult réflexion par choisir celle qui se prénomme Lili. Une magnifique asiatique de taille moyenne, elle devait avoir tout juste la trentaine avec de beaux yeux en forme de perle, et une poitrine naturelle bien développé.La mama encaissa mes 70€ et nous conduit vers l’une des chambres disponibles. Une fois arrivé dans la chambre, je me rapprochais de ma belle asiatique mais celle-ci m’indiqua en espagnol qu’on devait d’abord se laver avant de passer aux choses sérieuses. Elle me déshabilla elle même avant de me conduire vers cette fameuse douche. Alors que je réglais la température de l’eau, elle se pencha sous le lavabo pour chercher du savon. Résultat, je voyais alors son très beau cul cambré devant moi. Loin de me calmer, cette vision fit encore s’allonger mon bahis firmaları pénis, qui se gorgeait de sang et qui n’en avait pourtant pas besoin. Ayant trouvé ce qu’elle cherchait, elle enleva les quelques vêtements qu’elle avait pour me rejoindre sous la douche. Elle commença par me savonner copieusement le dos, en me massant à moitié, elle savait y faire. Qu’il était agréable de voir ses seins ruisselants. Elle commençait par la nuque, puis mon torse avant de descendre sur mes jambes en prenant soin de ne pas effleurer mon sexe qui était déjà bien raide. Ensuite elle me faisait me retourner, elle me frottait le dos, me savonnait les fesses, glissant sa main entre les deux et savonnant bien ma rondelle. Elle me prenait ensuite alors mes testicules et les malaxait avant ses mains savonneuses. Elle m’indiqua alors que c’était à son tour d’être lavée.Je m’occupais alors de son cou, du lobe de ses oreilles, de son dos, puis de son ventre remontant sous ses seins avant de les envelopper de mes deux mains. Ensuite, je lui savonnais les jambes, les fesses et son adorable minou. Après nous être bien savonné partout, elle ouvrit sa bouche pour y déposer ses lèvres sur mon gland qui n’avait jamais été aussi gonflé alors qu’elle plaça ses mains sur mes cuisses avant de commencer à faire coulisser mon sexe. Je ressentis alors une merveilleuse sensation de chaleur m’envahir !Ses mouvements étaient lents et amples alors que sa langue tournait autour de mon gland. Je ne savais plus où j’étais tant le plaisir était intense, elle accélérait progressivement le mouvement, faisant quitter ses mains de mes cuisses pour venir en aide à sa bouche. Elle allait de plus en plus vite, c’était incroyable, sa langue tournant elle aussi de plus en plus vite et sa main masturbant chaque zone de mon sexe où sa bouche n’allait pas. Sentant que j’allais bientôt venir, je la fit arrêter. On sortit alors de la douche, elle me sécha avant que je ne lui rende l’appareil. Une fois de retour dans la chambre, J’enfilais un préservatif avant d’introduire mon sexe dans sa chatte. La sensation était fantastique, je commençais des vas-et-vient rapide, je tapais jusqu’au fond de sa grotte. Je jouais avec son clito et ses tétons durs, je pelotais ses seins fermes avec mes mains. Au bout de quelques minutes, je lui demandais de changer de position pour la faire se cambrer un maximum. Une fois en position, kaçak iddaa j’enfonçais de nouveau ma bite dans son sexe objet de tous mes désirs pour une heure. Je la possédais au maximum en m’accrochant à ses seins que je maltraitais en les pinçant. Puis je lui demandais de me reprendre en bouche.La jeune femme me retira d’elle même le préservatif et me présenta sa bouche grande ouverte, j’y enfournais alors ma hampe. Sa langue tournait autour de mon gland pendant que ses mains massaient mes bourses. Quel plaisir divin de voir cette sublime femme me sucer accroupie jambe écartées, ses seins ballottant par le rythme imposé. Elle me regardait droit dans les yeux, avec mon sexe en bouche. Je n’en pouvais plus et finis par tout lâcher au fond de sa bouche.Après avoir tout lâché, je m’écroulais sur le lit tandis que Lili se dirigea vers la salle de bain. Après quelques minutes d’attente qui me permise de reprendre mes esprits, Lili fit son retour et me demanda de m’allonger sur le ventre pour débuter un massage. Pendant ce temps, je la vis prendre dans la table de nuit une huile de massage. Je sentis ensuite ses mains me parcourir tout le corps. Ce massage intégral était très agréable, je fermais les yeux et me laissais aller à ses douces caresses. Les mains de Lili faisaient des mouvements lents et amples, détendant les muscles de mon dos. Ses mains étaient chaudes, ce qui me procurais une sensation de totale détente. Ses mains étaient à présent sur mes fesses. Elle les malaxait, les pétrit et écarta ma raie. Quelques instants plus tard, je sentis une troisième et une quatrième main se collées à mon dos. Je sursautais à cause de l’effet de surprise avant de tourner ma tête. Je vis l’une des autres filles que je n’avais pas choisi, Rosa il me semble, entrain de me masser en même temps que Lili ! Ce massage à 4 mains m’excitais terriblement et je sentais que je bandais de nouveau. A cet instant précis, Lili me demandait de me retourner sur le dos afin de pouvoir me masser le devant de mon corps. Les deux femmes se remirent à me masser la poitrine, les pectoraux, avant de glisser sur mes jambes. Mon sexe ne débandait pas surtout quand je sentis leur mains près de mon entrejambe. Après cinq bonnes minutes Rosa déposa un court baiser sur la bouche de Lili, puis elle se dirigea vers la porte pour nous laisser seul avec Lili. Lili s’appliqua alors à me masser le bout kaçak bahis du gland avec son pouce. La sensation était géniale ! Elle me prodiguait des mouvements lents et amples et alterna avec des mouvements courts et rapides. Mon sexe me tirait de plus en plus, gonflé à son maximum et déjà prêt à exploser lui aussi. Je me redressais pour venir me placer entre les jambes à présent totalement écartées de Lili. Je la regardais, profitant de cette magnifique vu que j’avais devant moi. Je prenais ses jambes afin de les monter vers le ciel. Ses pieds étaient à présent au niveau de mon visage. Je commençais à lécher ses orteils langoureusement. Petit à petit, je sentais ma bite caresser les lèvres de ma déesse du soir. Nos sexes se caressaient mutuellement. Je pouvais déjà sentir la chaleur de son corps sur mon gland gorgé de plaisir. Puis, d’un seul coup, j’engageais mon sexe dans ce trou brûlant et poussais mon corps en avant. La sensation était divine. Je sentais cette chaleur englober chaque partie de mon sexe. Je me sentais serré à l’intérieur mais en même temps incroyablement à l’aise et confortable. Mes mouvements étaient de plus en plus rapides. Mon sexe, désormais recouvert de cyprine, sortait et rentrait de la chatte de Lili. La vision était magnifique. Je sentais le corps de Lili se crisper de plus en plus à chaque aller-retour. On finit par changer de position, elle était sur moi, et ne tarda pas à s’empaler sur mon sexe et à opérer des mouvements rapides, ses beaux seins en avant, à portée de main. Je ne me privais pas. Je la caressais, pris ses fesses pour accompagner ses mouvements et la faire gémir un peu plus. Elle se retira alors que je n’avais pas encore jouis. Elle se mit à quatre pattes sur le lit, me présentant ses fesses. J’avais compris le message. Je vins me placer derrière elle. Cette levrette fut délicieuse, je prenais ses hanches et guidais la pénétration, le mouvement, je lui prenais les seins. Enfin dans un ultime coup de reins, je plaquais mes mains sur ses fesses douces, et éjaculais, dans le préservatif, mais en elle. Elle ne bougea pas. Le temps se suspendait. Nous restâmes quelques instants dans cette position, moi en elle avec mon sexe qui se dégonflait progressivement. Elle, fermant les yeux et profitant de l’instant. Je me retirais. Le réservoir de la capote était gonflé de ma semence, je retirais le préservatif et me dirigeais vers la salle de bain. Puis, on se rhabilla avant de quitter la chambre. De retour dans la pièce principale, la mama me demanda si tout c’était bien passé. Je répondis que tout c’était passé à merveille avant de quitter les lieux.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

didim escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri gaziantep escort pendik escort antep escort seks hikayeleri kartal escort maltepe escort pendik escort kartal escort adapazarı escort adapazarı escort izmir escort ankara escort canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri sakarya escort