repas champêtre

Big Tits

repas champêtreLe printemps est là, enfin les beaux jours, pour célébrer cette période de l’année tant attendu…Mon mec du moment me proposa de faire un petit Pique-nique au bord du lac…Le soleil présent accompagné d’un petit vent légèrement frais me fit décidée sur la tenue que j’allais porter pour l’occasion…De mon armoire je sortie ; un petit collant fin fantaisie clair décoré de fleurs style marguerites (très printanier…), un short blanc habillé, et j’ai décidée de le porter sans dessous, un tee shirt manches longues rose pale (un peu translucide) qui ne cachait pas mon soutif porté en dessous de couleur rouge vif…Puis pour finir, j’ai enfilée ma paire de bottes blanches à talons fins (un dernier clin d’œil pour l’hiver qui se finissait)Je me suis faite une queue de cheval et un léger maquillage…Et c’est parti…Nous sommes montés en voiture direction le bord du lac…Assise à côté de lui, les jambes croisées dans sa direction, sa main droite posée dessus, me caressant les cuisses tout le long du trajet…Je ne restais pas inactive, j’avais ma main gauche depuis le départ qui avait trouvé le chemin de sa braguette… je me régalais à lui caresser sa verge bien dure à travers le fin tissu de son caleçon qui commençai à être mouillé par son sperme d’excitation…Mes doigts étaient tout humide…De mon côté j’étais aussi très excité, et je devais très certainement avoir le même type de résultat dans mon préservatif que j’enfile toujours pour éviter ce genre de désagrément…Quand nous avons été proche d’arriver, j’ai décroisée mes jambes pour lui faciliter l’accès à l’intérieur de mes cuisses…Il n’a pas tardé à y glisser sa main baladeuse, me caressant l’entre cuisses…Arrivé au lieu prévu, il gara la voiture…Maintenant, il était libre de toutes manœuvres sur mon corps…Il se jeta sur moi me roulant des pelles à qui mieux mieux….En me faisant des jeux de langues, il remonta ses caresses en direction de mon sexe gonflé de désir…Il me branlait rapidement à travers mon short et collant…je haletais et gémissais de plaisir comme une chatte en chaleur…Jusqu’à ce que je jouisse dans un ralle d’enfer, où je ne pouvais plus respirer…Ma vague de crème se déversa par saccades dans mon préservatif…Il réduit progressivement ses vitesses de caresses sur ma verge quand il la senti se dégonfler…C’était à moi canlı bahis de le faire jouir à son tour en lui faisant une bonne pipe…Mais il ne voulait pas jouir tout de suite…Pourtant je l’avais bien allumée tout le voyage…Il me laissa là pour que je retrouve mes esprits, pendant qu’il déchargeait la voiture de nos affaires ; les sacs de provisions et une couverture sur laquelle nous allions déjeuner…Assise toujours à ma place, je me débattais à déboutonner mon short et écarter mon collant pour y changer mon préservatif….Comme la cochonne, que je suis….Une fois mon nouveau préservatif en place, j’ai pris et vidée l’ancien dans ma bouche…Je me suis délectée de boire mon propre sperme, que j’ai avalée jusqu’à la dernière goute, avant de le jeter par terre en sortant de la voiture…Mon mec se marrait, en me traitant de belle salope…Non loin de la voiture, il nous trouva une place au pied d’un arbre, à l’ombre, sur de l’herbe…La couverture étendue et le couvert installé, il s’installa assis au pied de l’arbre, adossé contre le tronc, face au lac, sa bière à la main, jambes écartées et fléchit …Et moi, à genoux entre ses cuisses lui taillant une pipe d’enfer…Je lui faisais rouler son gland sur la pointe de ma langue pleine de salive comme la boule acidulé d’une sucette…Je la chahutais en la léchant, la mordillant, la suçant… Hummmm quel rêve de toutes filles….Je lui offrais par la même occasion un spectacle supplémentaire, une vue dans le prolongement de mon dos, de mon petit cul ferme et rebondi que je trémoussais pour l’exciter…Avec une de mes mains, je lui branlais la base de sa verge, et lui malaxais les couilles…Pendant qu’avec mon autre main, je me pinçais les tétons à travers mon tee shirt et mon soutif pour les faire pointer (pour me rendre encore plus hystérique…)Après un bon moment de jeux buccaux, mon étalon n’allait pas tarder à envoyer la purée…Je le sentais se trémousser, et à perdre patience…Il m’attrapa par la base de ma queue de cheval…Puis il me bloqua, mes lèvres tout en bas de sa verge, son gland planté dans le fond de ma gorge, croyant que j’allais m’étouffer, je ne pouvais plus respirer…Je l’entendis faire un ralle, je sentis sa verge vibrer sur ma langue, puis un gros paquet épais est descendu directement dans mon estomac en déglutissant…J’ai été déçu de ne pas bahis siteleri pouvoir en savourer le gout…Il relâchât son étreinte lorsque sa bite commença à débander…Je pu me contenter que des dernières goutes qui s’échappai de son dard, que je continuai de sucer doucement jusqu’à ce qu’il le ressorte de ma bouche…On a déjeuné, et pendant tout le repas sa bite était à l’extérieur de son froque….Je la caressais, la branlais, lui faisais des petits bisous, et des léchouilles pour qu’elle soit de nouveau active pour la fin du repas…Au café, elle était de nouveau au garde à vous, prête à pénétrer, et à me donner du plaisir…J’ai déboutonnée descendu mon short et mon collant sous mes fesses, face à lui…A genoux, complètement recroquevillée sur moi, ma tête dans les mains, j’attendais ma sodo !!!Mon croupion bien dégagé et bien ouvert…Il eut la surprise de trouvé planté dans mon anus ; un « Rose Bud »…Il a ri…Il me l’a retiré doucement, pour trouver mon petit trou bien dilaté…Tout en me caressant les fesses, il se préparait en glissant sur sa verge une capote…Il commença par enfuir son visage pour pénétrer mon anus de sa langue…ça me chatouillais… et en même temps très agréable… ça me plaisais bien…Il se redressa, se mit debout au-dessus de mon cul, qui était tendu vers le ciel…Il pliât ses jambes en tenant sa bite vers le bas en la contrariant…Il me l’empala d’un trait avec force en descendant de tout son poids…Je n’ai pas souffert au début de la pénétration, il m’avait bien dilatée…Mais lorsqu’il poussa son gland plus en profondeur, je le senti… il m’a fait mal… j’ai criée…Puis j’ai commencée à sentir du plaisir…Alors pour le motiver, j’ai émis des petits cris de jouissances, je haletais comme une chienne en rûte !!!J’aimais sa façon de me prendre ; comme une guenon !!!Pendant plusieurs minutes il m’a pilonné de la sorte… c’était bon… quel pied…Puis au moment crucial, il s’est arrêté en bloquant sa bite bien au fond de mes entrailles pour jouir…Je sentais ses couilles contre mon cul…Il sorti sa bite doucement comme un bouchon d’un goulot de bouteille, en maintenant son préservatif plein de crème avec une de ses main. Puis de l’autre il récupéra le « Rose Bud »qu’il avait posé à côté de mon genou…Toujours recroquevillée, le cul en l’air, l’anus explosé…Il me remit mon bahis şirketleri bijou à sa place…Je changeai de position en me dépliant pour me mettre à quatre pattes…Il se déplaça pour venir se mettre à genoux, sa bite molle et sa capote pendouillant au bout de son gland devant mon visage.Puis je lui suçai et léchai sa bite pour la lui nettoyer …Une fois sa verge propre, je me suis redressée en restant à genoux.J’en profitai pour remonter mon short et mon collant, les réajuster et le reboutonner.Je pris sa capote pleine pour vider le contenu dans ma bouche.Je gardai son jus le plus longtemps possible dans ma bouche en l’avalant par petites gorgéesJe me délectais de son gout, ce jus de couilles que je n’avais pas pu appréciée le premier coup… (J’aime le gout du sperme, ils sont tous différents…)Après cet ébat, nous étions fatigués, nous nous sommes couchés sur la couverture, enlacés, nous roulant des pelles…Couchés sur le côté, j’avais toujours les « choses » en mains…Je tenais sa bite que je frottais sur le collant de mes cuisses…Progressivement, il recommençait à bander…En même temps c’est normal, vu notre sujet de conversation ; que sur le cul…Mes cuisses commençaient à être trempées par son sperme d’excitation…J’étais moi aussi très excité…Il en profita pour soulever mon tee shirt, pour y découvrir mes tétons pointant sous la dentelle. Ça l’excita, et ne put se retenir de me les sucer à travers le tissu…Je commençais à orgasmer…., je gémissais comme un petit chien…J’accompagnai, en écartant légèrement mes cuisses, sa verge en la glissant dans mon entre jambes chaude, et maintenant humide…Une fois sa bite prisonnière de mes cuisses, il se mit à me mettre des coups de riens comme si il était dans une chatte…Je lui frictionnais sa queue entre mes cuisses en faisant des mouvements de cisaillements…Il ne tarda pas à jouir…Je senti un liquide chaud et gluant dans mes cuisses…Puis je senti qu’elle n’était plus aussi dur, qu’elle se ramollissait rapidement…Le liquide se refroidissait…Je lâcha l’éteinte de mes cuisses sur son sexe pour le libérer…Je ne me suis pas essuyée gardant son sperme qui maintenant coulait le long de mes jambes jusqu’à mes genoux…Nous avons pliés nos affaires, et chargé la voiture, puis direction la vile…Au retour, je n’ai pas vu grand-chose, ni de la route, ni profitée du paysage… trop occupée à le sucer tout le long du voyage du retour jusque sur le parking de mon immeuble, où là, j’ai réussi une dernière fois à le faire jouir dans ma bouche avant de le quitter…bises coquines

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

didim escort istanbul travestileri istanbul travestileri ankara travestileri gaziantep escort pendik escort antep escort seks hikayeleri kartal escort maltepe escort pendik escort kartal escort adapazarı escort adapazarı escort izmir escort ankara escort canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis bahis siteleri bahis siteleri sakarya escort